De toutes les maladies qui dégradent la qualité de vie des gens, la sciatique est l’une des plus désagréables. Douleur lancinante, analgésiques de toutes sortes sans aucune efficacité etc…le lot des personnes qui souffrent de la sciatique est vraiment à plaindre. Et pourtant, de plus en plus de cas se présentent de nos jours. Quelles sont les complications de cette maladie ? Existe-t-il des solutions à ces complications ?

Comment est caractérisée la sciatique ?

La sciatique est caractérisée par la douleur. Une douleur insupportable située au niveau du bas de dos, qui irradie jusqu’aux fesses doit alerter parce que cela ressemble fortement à de la sciatique. Le plus souvent, la douleur se diffuse jusqu’au niveau des jambes et même des genoux. Elle peut aussi être accompagnée par des sensations de piqûres d’aiguilles ou encore des sensations de brûlures. Certaines personnes ressentent des engourdissements. La sciatique provient de la blessure ou de la compression du nerf sciatique.

Les complications de la sciatique 

De prime abord, il est important de dire que les complications que nous allons énumérer ne surviennent pas pour tous les cas de sciatique. Une fois que la maladie est diagnostiquée, il convient de consulter un médecin afin de réduire les risques de complications. Cependant, pour certaines personnes, les complications sont inévitables surtout si elles n’ont pas pris la peine de se soigner pendant qu’il était encore temps. Voici alors les éventuelles complications de sciatique

  • La perte des mouvements des jambes

Puisqu’il revient au nerf sciatique contrôler les muscles des jambes, si celui-ci est compressé ou blessé, il est possible qu’il ne fonctionne plus normalement et cela peut causer une perte motrice au niveau des jambes. On appelle cela plus communément une paralysie.

  • La perte des sensations des jambes

Cette perte peut être totale ou partielle selon les cas. Les engourdissements caractérisent cette perte de sensations. Ils apparaissent surtout au niveau des parties qui sont douloureuses. La perte de sensations peut se traduire par une difficulté à marcher parce que les jambes sont engourdies et deviennent ainsi faibles. Si vous sentez à la fois une perte de mouvement et des engourdissements, il est recommandé d’aller voir immédiatement un médecin parce que cela peut être le signe d’une paralysie totale.

  • Le dysfonctionnement de la vessie et des intestins

 Si la douleur est très intense, la personne touchée par la sciatique peut perdre le contrôle de sa vessie et de son intestin et subir de l’incontinence. Une hospitalisation d’urgence sera dans cas plus que nécessaire.

Quand procéder à une opération ?

Certaines complications comme nous venons de citer tout à l’heure peuvent nécessiter une intervention chirurgicale d’urgence.  Parmi ces complications, il y a la paralysie des pieds. Il y a aussi l’incontinence urinaire ou fécale. Il est recommandé de ne pas trop attendre avant de décider une opération chirurgicale au risque d’encore plus aggraver les choses. Suivez toujours les conseils de votre médecin et tous les risques de complications seront écartés.