Comment prévenir la sciatique ?

La sciatique est une douleur intense partant de la fesse, descend de la cuisse, et souvent atteigne le pied. C’est une douleur vive ressentie le long d’un des 2 nerfs sciatiques. Ce n’est pas une maladie en soi, c’est le signe que le nerf sciatique est irrité. Il est important que la sciatique ne soit pas trop fréquente, car plus les nerfs sciatiques s’irritent souvent, plus les douleurs deviennent difficilement supportables. Pour cela, il est primordial d’éviter que la sciatique se manifeste ou ne se répète trop souvent.

Les remèdes naturels contre la sciatique

Consultez un chiropraticien. C’est une approche médicale naturelle à la fois préventive et curative. Elle a pour objectif, non seulement de vous apporter du soulagement, mais aussi de vous éviter que les symptômes se développent ou de la douleur liée à un mauvais fonctionnement de votre colonne vertébrale ou de vos articulations. Ainsi, la chiropratique améliore la mobilité et la flexibilité.

Un bon massage est également très efficace contre la sciatique. Un bon massage détend les muscles, relâche la tension et améliore la circulation sanguine. Les huiles essentielles utilisées peuvent augmenter de manière significative les effets.

La pratique de l’exercice physique est toujours recommandée afin de prévenir toutes les maladies. Dans le cas de la sciatique, il est important de privilégier la souplesse. L’exercice physique permet d’entretenir la force musculaire de votre dos et de votre abdomen. La marche et la natation sont excellentes pour renforcer la musculature du bas de dos.

Les émotions bloquées ou refoulées peuvent également provoquer des douleurs, sciatiques ou autres maladies. En effet, le corps exprime souvent ce qui n’est pas conscient ou refoulé ou non exprimé. Cette douleur peut être aussi causée par une rancune, d’agressivité refoulée, le refus, etc. Le sentiment d’insécurité face à l’avenir peut être également en cause. Donc, il est très important pour la santé de bien gérer les émotions, ne soyez pas trop solitaire, ayez confiance en vous, entourez-vous de votre famille, de vos proches et des gens que vous aimez.

Bien choisir les bonnes postures et positions au quotidien

Tout comme les jambes et les bras, le dos est essentiel au fonctionnement global du corps humain. Pour préserver le dos, il est nécessaire de rechercher les gestes qui conviennent et sont les mieux tolérés, comme les gestes suivants :

Lorsque vous vous asseyez, prenez appui sur les accoudoirs ou à défaut, sur vos cuisses avec les deux mains. Une fois assis, le dos doit reposer sur un dossier et les pieds, sur le sol ou un repose-pied.

En outre, pour ramasser ou ramasser un objet, il est préférable que vous vous  positionniez face à l’objet. Ensuite, vous vous accroupissez pour l’attraper. Ainsi votre dos ne présente aucun risque. Montez sur une chaise ou sur un escabeau si vous souhaitez attraper quelque chose qui n’est pas à votre hauteur.

Adoptez également la meilleure position dans votre salle de bain. Par exemple si vous faites votre toilette ou brossez vos dents, prenez appui sur le lavabo avec une main pour réduire les contraintes au niveau du dos.

Pour passer le balai, l’aspirateur ou même bêcher dans le jardin, positionnez-vous également en fente avant un pied devant l’autre, la jambe avant un peu pliée et la jambe arrière tendue. Pour retirer les mauvaises herbes, posez simplement un genou à terre.

Ainsi, Si vous êtes sujet aux sciatiques récurrentes, évitez de pratiquer les gestes qui ont déclenché les précédentes. La plupart des maux de dos sont dus à une faiblesse des muscles du bas du dos et autres ligaments qui ont perdu l’habitude de bouger. La meilleure prévention est de maintenir ses muscles de la ceinture abdominale en conservant une activité physique régulière. N’oubliez pas, marcher, jardiner, passer l’aspirateur, bricoler, monter les escaliers sont aussi de l’exercice physique. Le sport est conseillé s’il est pratiqué dans de bonnes conditions  comme échauffement préalable, effort progressif, gestes corrects, équipement adapté et de qualité, et étirements en fin de séance. Enfin, protéger son dos, c’est aussi savoir adopter la bonne position au quotidien pour s’asseoir, se baisser ou porter une charge correctement. Mieux vaut prévenir que guérir !