Les symptômes de la sciatique

Vous pensez que vous souffrez de la sciatique parce que vous avez une douleur assez vive sur le bas du dos ? Mais vous n’en êtes pas si sûr ? La sciatique est en effet caractérisée par une grosse douleur qui va du bas de dos et qui se propage jusqu’aux fesses et parfois jusqu’aux jambes et aux pieds. Comment le reconnaît-on ? Quels sont les signes qui doivent nous alerter ?

Qu’est-ce que la sciatique ?

La sciatique peut aussi être appelée névralgie du nerf sciatique. Il s’agit donc qu’un problème au niveau du nerf sciatique causé le plus souvent par la hernie discale mais aussi par un traumatisme du dos. Il faut savoir que le nerf sciatique est important parce qu’il nous garantit la sensibilité de nos membres inférieurs. La sciatique est vraiment problématique pour les personnes qui en sont atteintes parce que non seulement elle est très douloureuse mais peut jusqu’à provoquer une paralysie des membres inférieurs.

Quels sont alors les symptômes de la sciatique?

Les symptômes de la sciatique peuvent être variables en fonction du nerf touché mais ils sont tout de même à peu près pareils. On reconnaît principalement la sciatique par une grosse douleur qui part de votre bas de dos et qui irradie jusqu’à vos fesses. Il est possible que la douleur atteigne les genoux ou même les pieds mais cela n’arrive pas à tout le monde. La douleur varie aussi en fonction de l’organisme de chacun. Pour certaines personnes, elle se présente comme une sensation de brûlure. Pour d’autres, elle est très aigue et est très forte. Mais le point commun c’est que la douleur est lancinante, parfois même insupportable. L’un des signes que vous êtes atteint de la sciatique est aussi que vous sentez des engourdissements sur les parties douloureuses comme les jambes ou les fesses. Dans ce cas, il faut être vigilent parce que la sciatique pourrait évoluer et provoquer une paralysie. La douleur sciatique est vraiment invalidante pour les personnes qui la subissent. De simples efforts physiques entraînent une énorme douleur, ce qui baisse la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes. Après le diagnostic du médecin et après confirmation qu’on est bien atteint de la sciatique, on est parfois obligé de rester au lit pendant plusieurs jours. Pour ce qui est des complications, les intestines et la vessie peuvent aussi en souffrir car ils sont pressés par le nerf malade.